La mosaïque refait peau neuve

Portrait de david

Retrouver le décor d'origine

En 2001, le conservateur de l'époque, Rodolphe Rapetti, met en avant le caractère patrimonial exceptionnel que présente désormais le bâtiment du musée Henner. Il propose à Francine Mariani-Ducray, alors directrice des musées de France, de revoir le projet de réhabilitation du rez-de-chaussée et demande qu'une réflexion générale soit portée sur l'exploitation du bâtiment et sur son fonctionnement. C'est alors que germe peu à peu l’idée de redonner au jardin d’hiver sa fonction d'espace de réception et d’animation culturelle, en restituant l'esprit des jardins intérieurs du XIXe siècle...

Un travail d'orfèvre

En 2014-2015 est lancée la grande campagne de travaux de rénovation du jardin d’hiver, qui fait remplacer la verrière et réhabiliter le sol d'origine ; la société Arnaud Pereira est missionnée pour restaurer la mosaïque ; celle-ci est très altérée, à la fois par le temps, l’installation de chauffage en sous-sol du début du XXe siècle, et enfin les derniers gros travaux de maçonnerie engendrés par le chantier de la nouvelle verrière. C'est un travail extrêmement délicat et patient auquel se sont attelés Arnaud Pereira et son équipe au mois de juin dernier. Le résultat est incroyable : fissures et trous ont disparu comme par enchantement et la mosaïque a revêtu sa splendeur d’origine...